Cabinet de la Vénus

Le centre de la petite pièce octogonale est occupé par la statue de la Vénus Capitoline, extraordinairement bien conservée, dont la typologie dérive de celle de l’Aphrodite Cnidienne de Praxitèle. 

Palazzo Nuovo - Gabinetto della Venere

La sculpture dont les dimensions sont légèrement supérieures à l’original, fut retrouvée entre 1667 et 1670 près de la basilique de S.Vitale entre le Quirinal et le Viminal et donnée aux musées Capitolins par Benoît XIV en 1752.

La déesse est nue et représentée avec un geste sensuel et pudique des bras de manière à cacher à la vue du spectateur les formes harmonieuses de son corps. Les objets qui accompagnent la figure, la nudité et la coiffure font allusion au bain lustral de la divinité. 
Il s’agit d’une variante de la statue d’ Aphrodite créée par Praxitèle au IV siècle avant J.C. pour le sanctuaire de la déesse à Cnide. 

Le grand nombre de copies et variantes connues est un témoignage du succès de cette œuvre dans le monde romain. 
La valeur attribuée à la sculpture est documentée également par la découverte de la statue dans un mur antique : c’est à cet endroit que le propriétaire la cacha pour la protéger d’un danger imminent.

Video Cabinet de la Vénus

Statua della "Venere Capitolina"
Sculpture
D’après l’originel de Praxitèle (IVe siècle av. JC.)